Ophioglosse des Açores

Nom latin : Ophioglossum azoricum C. Presl

Nom français : ophioglosse des Açores

Famille : Ophioglossacées

Répartition : Europe, Açores, Madére, Canarie

Statut de protection : Espèce protégée au niveau national en France

 

Ophioglossum azoricum, l’ophioglosse des Açores :

Cette étrange petite plante apparentée aux fougères affectionne les suintements temporaires bien exposés. Nous rencontrerons d’ailleurs de nombreuses espèces remarquables dans ce type de milieu.

Littéralement Ophioglossum se traduirait (du grec) par « langue de serpent ». En effet ce qui pourrait passer pour une feuille, et qui est donc une fronde puisque nous avons affaire à une Ptéridophyte (une fougère pour faire simple !) n’est pas sans rappeler une petite langue. Petite en effet car l’ophioglosse des Açores est une très petite espèce ne dépassant pas quelques centimètres (de 5 à 10).

Son développement se fait, comme beaucoup d’espèce méditerranéenne en fin d’hiver et au début de printemps. Deux types de frondes sont alors observables : les stériles, large d’environ un centimètre de large et des fertiles en forme d’épis simple et portant les spores qui permettront la reproduction sexué. Toute la plante disparaît dés la saison sèche.

L’ophioglosse des Açores, protégé à l’échelon national, reste donc une espèce rare, mais bien représenté dans les Cévennes siliceuses. Il peut être confondu avec l’ophioglosse commun (O. vulgatum), rare à ma connaissance dans les Cévennes (une station connue en Calbertois). C’est une espèce plus grande dont les parties stériles et stérile sont porté par un pétiole commun. Elle semble avoir une préférence pour des sols neutre ou alcalin à la différence de l’Ophioglosse des Açores. L’ophioglosse commun se rencontre d’ailleurs plus fréquemment dans les marais et suintement des flancs de Causse (à Florac par exemple).

 

 

   

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site